Vous êtes ici : Accueil > Meilleur antivirus > Jeep France défacé

Jeep France défacé

Actuellement, la toile fait figure de tremplin de nombreux types d’attaques, notamment avec le fameux piratage informatique. Beaucoup de portails web se plaignent de ces agissements offensifs très nuisibles aux activités des entreprises propriétaires des dits sites. Au début du mois d’août, un pirate algérien dénommé « Over-X » trouve la faille pour s’introduire sur le serveur officiel de Jeep France. Cette attaque a permis aux cybercriminels d’effectuer le défaçage de plusieurs sites à la fois. Ces derniers ont été hébergés par le même serveur que celui du constructeur automobile.

A cet effet, la défiguration de Jeep France n’est qu’une partie émergente du gros iceberg de pirate algérien, de nombreux sites ont été par la même occasion impliqués dans cette attaque de masse. En tout, pas moins de 200 sites ont été victimes du piratage Over-X. Ce cybercriminel n’est pas complètement nouveau aux yeux des connaisseurs, car rappelons-le, Over-X a déjà jeté son dévolu sur des sites gouvernementaux ou officiels français à l’instar des portails des quelques mairies, des universités, des instances ministérielles et bien d’autres encore. Les sites mairie-jouarspontchartrain.fr, leec.univ-paris13.fr, ville-vif.fr ou encore villeparisis.fr ont déjà fait l’objet d’un assaut de piratage.

En revenant sur le cas de Jeep France, l’hacker a laissé un message unique pour tous les sites infectés. Il lance un appel en annonçant sur cette publication : « Pour la paix et la sécurité. Quelle protection pensez-vous ? Algérie continuera et ne s’arrêtera pas de lutter contre les ennemis parce que notre religion est l’Islam ». Le message est très clair et va à l’encontre du gouvernement français et américain si l’on se réfère à l’entête mentionnant : « Chrysler + Jeep France ». Par contre, la technique utilisée par « Over-X » nous est encore inconnue pour le moment malgré quelques pistes sur une éventuelle injection SQL ou tout simplement un changement de DNS, rien n’est encore sûr. Source: www.cyberactus.fr

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Jeep France défacé

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.